Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Adidas, l’équipementier sportif le plus durable
Impact investing Suivre Suivre la catégorie
25 AVR

Adidas, l’équipementier sportif le plus durable

25-4-2019
Guy Janssens – Head of Sustainable and Responsible Investments
Guy Janssens Head of Sustainable and Responsible Investments
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Rédigé le 24-4-2019 12:03
Publié le 25-4-2019 06:00
Les équipementiers sportifs ont des budgets marketing considérables. Font-ils aussi la course en tête en matière de durabilité? Sustainalytics les a analysés et a décerné la médaille d’or à Adidas.
Lire plus tard
Twitter LinkedIn Email Imprimer

Sommaire

  • Puma, Nike et Adidas sont les principaux équipementiers sportifs mondiaux
  • Sustainalytics a noté leur performance ESG : environnement, social et gouvernance
  • Adidas a reçu la médaille d’or et la meilleure note du secteur pour l’environnement
  • Puma arrive deuxième et s’est fixé des objectifs environnementaux et sociaux ambitieux
  • Nike est à la traîne par rapport à ses concurrents
Puma, Nike et Adidas sont les principaux équipementiers sportifs mondiaux. Ils améliorent leur image de marque grâce aux contrats de sponsoring et misent aussi sur la durabilité. Les trois groupes ont développé une politique de développement durable avec des objectifs ambitieux à l’horizon 2020. L’agence Sustainalytics a analysé leurs efforts dans trois domaines : environnement, social et gouvernance. C’est-à-dire les trois critères ESG qui permettent d’obtenir une note de durabilité globale. Cette note reflète la politique de chaque entreprise en matière de développement durable.
Adidas affiche la meilleure note de durabilité et est même le meilleur acteur du secteur sur le plan environnemental.Guy Janssens

L’or pour Adidas

Adidas arrive en tête avec une note de 75. L’entreprise allemande se distingue surtout sur les critères environnementaux. Elle affiche ainsi une note environnementale de 80, la meilleure du secteur. La baisse de la consommation d’eau et de la génération de déchets ainsi que le recyclage font partie de ses priorités. Grâce à des projets comme « Parley for the Oceans », Adidas s’engage aussi dans la réduction des déchets plastiques dans les océans. Parmi ses autres objectifs, épinglons la baisse de 20% de la consommation d’énergie et de 3% par an des émissions de CO2. Pour les critères sociaux et de gouvernance, le groupe affiche des notes sensiblement supérieures à la moyenne selon Sustainalytics.

L’argent pour Puma

Avec une note ESG de 70, Puma se situe dans le 85e percentile du secteur. Cela signifie que 15% de ses concurrents font mieux en matière de durabilité. Puma a détaillé sa stratégie de développement durable dans son plan « 10 for 20 ». Il rassemble 10 objectifs réalistes que l’entreprise vise pour 2020. Ces objectifs concernent notamment le respect des droits sociaux par ses fournisseurs, la lutte contre le changement climatique via la baisse des émissions de CO2, la pollution de l’eau et de l’air par ses fournisseurs et l’amélioration de la sécurité dans ses usines. Puma affirme qu’elle est en bonne voie pour atteindre ses objectifs, ce que confirme la bonne note de Sustainalytics.
Nike investit massivement dans les contrats de sponsoring, au détriment des salaires des travailleurs.

Le bronze pour Nike

Nike affiche une note ESG de 65, inférieure à ses concurrents directs. Sustainalytics souligne les progrès limités du groupe américain pour les critères sociaux et de gouvernance. Avec des notes de respectivement 58 et 59 pour ces domaines, Nike se situe sous la moyenne. L’explication est liée aux priorités du groupe, axées sur les actionnaires et pas assez tournées vers le personnel. Nike investit massivement dans les contrats de sponsoring, au détriment des salaires des travailleurs. La part de son chiffre d’affaires revenant au personnel a ainsi baissé de 30% depuis 1995. Sur le plan environnemental, Nike se concentre sur la réduction de sa consommation d’énergie et de ses émissions de CO2 ainsi que sur l’utilisation matériaux durables.

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne

Votre expert

Guy Janssens Head of Sustainable and Responsible Investments
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Partagez :
Lire plus tard
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis

À lire également dans le dossier "Durabilité"

Voir le dossier

Rejoignez MyExperts

Restez au courant des dernières analyses en matière d'investissement

Déjà inscrit ?

Connectez-vous pour lire l'article.

Pas encore de compte ? S'inscrire