Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Ambiance en bourse
28 DÉC

Ambiance en bourse

28-12-2018
Filip Smekens – Investment Communication Manager
Filip Smekens
Filip Smekens Investment Communication Manager Voir tous les experts
Rédigé le 28-12-2018 09:49
Publié le 28-12-2018 09:49
En cette période de fêtes, pas besoin de montagnes russes pour faire le plein de sensations fortes – les évolutions des cours sont suffisamment vertigineuses à elles seules.

Sommaire

  • Des fluctuations plus violentes pendant les fêtes ?
  • Volatilité, quand tu nous tiens…
  • Ours et taureaux : le combat décisif 
  • Wait and see
Mercredi, Wall Street nous a régalés du plus vigoureux rally de la décennie découlée, s’il n’était qu’il succédait à quatre journées de pertes consécutives avec comme apothéose le massacre du soir de Noël. La fête semblait déjà terminée hier, mais tant le Dow Jones que le S&P500 sont parvenus à muer leurs pertes initialement substantielles en des gains honorables de respectivement 1,1% et 0,8%. Le Nasdaq, à un moment donné de 3% dans le rouge, a finalement clôturé la session sur une progression de 0,4%. Ce revirement étant intervenu après la fermeture des marchés européens, le Stoxx Europe 600 n’en affichait pas moins une perte de 1,75% et son niveau le plus bas depuis novembre 2016. L’indice s’apprête ainsi à signer sa plus mauvaise année depuis 2008.

Des fluctuations plus violentes pendant les fêtes ?

Il n’y a pas vraiment d’élément fondamental qui puisse expliquer la vague de ventes qui a déferlé à Noël, ni d’ailleurs le feu d’artifice de mercredi. Peut-être les fluctuations du marché sont-elles amplifiées par les volumes traditionnellement réduits de cette période de fin d’année, mais de toute façon, lorsque l’incertitude tient le marché sous son emprise comme elle le fait en ce moment, la moindre bonne ou mauvaise nouvelle suffit à engendrer les mouvements spectaculaires que nous observons ces derniers jours.

Volatilité, quand tu nous tiens…

Volatilité : le mot qui est sur toutes les lèvres et que la plupart des observateurs considèrent comme la clé de l’évolution des marchés financiers en 2019. Tous les éléments négatifs qui ont fait de 2018 une année boursière pour le moins décevante resteront d’actualité, avec dès le premier trimestre de 2019 une série de jalons cruciaux susceptibles d’influencer fortement les marchés dans un sens ou dans l’autre :
  • semaine du 14 janvier : vote sur le Brexit au sein du parlement britannique ;
  • 1er mars : date butoir fixée pour les négociations entre les Etats-Unis et la Chine sur le conflit commercial ;
  • 20 mars : réunion de la Federal Reserve, qui se soldera ou non par un relèvement des taux ;
  • 29 mars : Brexit.

Ours et taureaux : le combat décisif 

A court terme, il ne faut pas s’attendre à une accalmie. Les ours et les taureaux semblent s’affronter dans une lutte à mort dont le dénouement n’est pas pour tout de suite. Hier, les indices boursiers ont connu un parcours très accidenté. Les traditionnelles valeurs refuges, elles, avaient le vent en poupe : l’or a progressé et le taux américain à dix ans a baissé.

Wait and see

Au mieux, la saison des résultats portant sur la totalité de l’exercice 2018 pourrait nous apporter un peu de clarté – et encore… Peut-être nous permettra-t-elle en tout cas de voir si les bénéfices et les prévisions des entreprises trahissent déjà le pessimisme ambiant. Dans le meilleur des cas, les investisseurs en concluront qu’un ralentissement de la croissance pourrait nous attendre au tournant, mais pas une récession, ce qui pourrait faire repartir les actifs risqués à la hausse. Mais sur les marchés financiers, on n’est jamais sûr de rien. C’est d’ailleurs ce qui fait tout leur charme…

Chiffres clés du 27/12/2018

Index Clôture +/- Depuis début 2018
Belgique: Bel-20 3164,98 -1,40% -20,44%
Europe: Stoxx Europe 600 329,58 -1,69% -15,32%
USA: S&P 500 2488,83 0,86% -6,91%
Japon: Nikkei 20077,62 3,88% -11,80%
Chine: Shangai Composite 2483,09 -0,61% -24,92%
Hongkong: Hang Seng 25478,88 -0,67% -14,84%
Euro/dollar 1,14 -0,04% -5,04%
Brent pétrole 53,14 -1,88% -20,22%
Or 1275,31 -0,26% -2,16%
Taux belge à 10 ans 0,76
Taux allemand à 10 ans 0,23
Taux américain à 10 ans 2,74
Source : Thomson Reuters IBES
Filip Smekens

Votre expert

Filip Smekens Investment Communication Manager
Voir tous les experts
Partagez :
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis