Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Comme un moteur au diesel après une nuit de gel
Actualité Suivre Suivre la catégorie
10 JUIN

Comme un moteur au diesel après une nuit de gel

10-6-2021
Geert Ruysschaert – Head of Investment Communication
Geert Ruysschaert Head of Investment Communication
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Rédigé le 10-6-2021 09:43
Publié le 10-6-2021 09:43
En dépit de tous les efforts consentis par la Federal Reserve pour apaiser les esprits, les marchés retiennent leur souffle à l’approche des nouvelles statistiques concernant l’inflation.
Lire plus tard
Twitter LinkedIn Email Imprimer

Sommaire

  • Plus haut, toujours plus haut
  • Un sursaut temporaire
  • Les marchés émergents se préparent-ils à un come-back ?

Plus haut, toujours plus haut

C’est aujourd’hui que seront publiés aux Etats-Unis les nouveaux chiffres de l’inflation, et inutile de rappeler que la précédente publication du genre avait indisposé maints investisseurs. Tout le monde s’attendait bien à l’époque à ce que les prix aient augmenté, mais pas dans ces proportions. Sur une base annuelle, l’inflation américaine s’était hissée à 4,2%. Et cette fois, ce pourcentage pourrait se révéler bien plus élevé encore.

Un sursaut temporaire

Cela dit, la banque centrale américaine n’a dans l’intervalle manqué aucune occasion de nous rappeler que nous n’avions aucun souci à nous faire au sujet de ces taux d’inflation substantiels. Un sursaut temporaire, rien de plus. Au rang des coupables : les prix des matières premières qui s’envolent sous l’effet de la reprise de l’économie mondiale, et les ratés de la chaîne de production, qui crachote comme un moteur au diesel après une nuit de gel. Ennuyeux, certes, mais temporaire.

Du côté du marché de l’emploi, nous voyons encore beaucoup trop de gens au chômage, et il faudra encore longtemps avant que l’emploi ne retrouve son niveau d’avant la pandémie. Autrement dit, l’inflation salariale restera modérée pendant tout un temps encore, s’agissant là justement de la principale source d’inflation dans les économies développées comme la nôtre. Donc, non, nous n’avons en effet pas à redouter que l’envolée des prix n’acquière un caractère structurel, comme dans les années ’70 et ’80. Les marchés obligataires américains semblent croire la banque centrale, laissant entrevoir un léger recul des taux d’intérêt. Les bourses se montrent cependant un peu plus méfiantes, ce qui retient les cours de signer de nouveaux records.

Les marchés émergents se préparent-ils à un come-back ?

Les bourses ont pourtant déjà accompli un beau parcours cette année, avec en particulier un come-back méritoire en Europe lorsque la campagne de vaccination a enfin atteint sa vitesse de croisière après un début laborieux. Un mouvement de rattrapage similaire peut d’ailleurs être attendu de la part des marchés émergents d’Amérique Latine, et a fortiori d’Asie, une fois que le regain tardif de la pandémie y sera maîtrisé.

Encore faudrait-il pour cela que le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine ne s’aggrave pas outre mesure. L’Amérique demeure certes la plus grande économie au monde, mais elle a désormais la Chine sur ses talons. Pis encore : les Chinois ambitionnent de devancer les Américains dans le segment de la technologie, autrement dit précisément dans le domaine où ceux-ci sont leaders du marché. L’administration Biden n’a en tout cas pas l’intention de lésiner sur les moyens pour contrecarrer les plans de la Chine. Et pour une fois, Démocrates et Républicains sont sur la même longueur d’onde, et disposés à dégager un budget de 250 milliards USD pour préserver l’avance technologique des Etats-Unis…

Chiffres clés du 09/06/2021

Index Clôture +/- Depuis début 2021
Belgique: Bel-20 4149,93 1,03% 14,60%
Europe: Stoxx Europe 600 454,44 0,09% 13,88%
USA: S&P500 4219,55 -0,18% 12,34%
Japon: Nikkei 28860,80 -0,35% 5,16%
Chine: Shanghai Composite 3591,40 0,32% 3,41%
Hongkong: Hang Seng 28742,63 -0,13% 5,55%
Euro/dollar 1,22 -0,01% -0,41%
Brent pétrole 72,28 -0,11% 39,29%
Or 1890,38 -0,15% -0,39%
Taux belge à 10 ans 0,10
Taux allemand à 10 ans -0,25
Taux américain à 10 ans 1,49
Source : Refinitiv Datastream

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne

Votre expert

Geert Ruysschaert Head of Investment Communication
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Partagez :
Lire plus tard
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis

Rejoignez MyExperts

Restez au courant des dernières analyses en matière d'investissement

Déjà inscrit ?

Connectez-vous pour lire l'article.

Pas encore de compte ? S'inscrire