Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Un peu de répit
14 AOÛT

Un peu de répit

14-8-2019
Geert Ruysschaert – Head of Investment Communication
Geert  Ruysschaert
Geert Ruysschaert Head of Investment Communication Voir tous les experts
Rédigé le 14-8-2019 08:46
Publié le 14-8-2019 08:46
Hier, le report ou l’abandon de plusieurs nouvelles taxes à l’importation américaines a gratifié les marchés d’une belle journée.

Sommaire

  • Un geste de bonne volonté
  • Gains méritoires
  • Don’t cry for me, Argentina

Un geste de bonne volonté

Hier, l’administration Trump a annoncé qu’elle renonçait à introduire une partie des taxes à l’importation projetées à l’encontre de biens chinois. Une autre partie n’entrera en vigueur que plus tard : au lieu de début septembre, il est à présent question de la mi-décembre. Alors que Donald Trump fait passer cette décision comme un geste de bonne volonté pour convaincre les Chinois d’importer à nouveau davantage de produits agricoles américains, elle prend toutefois des allures un peu différentes, une fois la liste des biens bénéficiant de ce report analysée: ordinateurs portables, smartphones, chaussures, jouets… autant de biens dont le consommateur américain raffole et qu’il n’aimerait donc sans doute pas voir devenir plus chers sous l’effet de taxes à l’importation. Et à l’approche des élections présidentielles, mieux vaut assurément ne pas heurter l’électeur…

Gains méritoires

Rien ne permet donc d’affirmer que ces mesures conciliantes induiront un dégel dans le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, mais c’est en tout cas ainsi que les bourses les ont interprétées hier. De quoi redonner le sourire à tout le monde et permettre aux cours d’engranger des gains, modestes pour certains mais substantiels pour d’autres. Au point de nous faire oublier un instant qu’il est une nation qui voit dans l’agitation qui secoue Hong Kong un potentiel cygne noir susceptible de déstabiliser l’économie mondiale. Hong Kong reste en effet à de nombreux égards un lien crucial entre la Chine et le reste du monde. La Chine qui, entretemps, est devenue la deuxième plus grande économie au monde…

Don’t cry for me, Argentina

Comme si nous n’avions pas déjà assez de soucis politiques, voilà qu’une élection partielle en Argentine vient de se solder par une victoire éclatante des néo-péronistes. Vu les élections générales prévues pour l’automne, ce résultat fait d’emblée ressurgir le spectre d’un pays qui enchaîne les faillites. Autant dire que les investisseurs se précipitent dès à présent en masse vers la sortie…

Ajoutez à toute cette agitation politique un net ralentissement de l’économie de nombreux pays de premier plan et vous comprendrez pourquoi nous adoptons à court terme une attitude plutôt prudente à l’égard des actions.

Chiffres clés du 13/08/2019

Index Clôture +/- Depuis début 2019
Belgique: Bel-20 3519,20 0,34% 8,50%
Europe: Stoxx Europe 600 372,40 0,54% 10,29%
USA: S&P500 2926,32 1,48% 16,73%
Japon: Nikkei 20455,44 -1,11% 2,20%
Chine: Shangai Composite 2797,26 -0,63% 12,16%
Hongkong: Hang Seng 25281,30 -2,10% -2,18%
Euro/dollar 1,12 -0,28% -2,13%
Brent pétrole 58,62 0,41% 10,31%
Or 1501,27 -0,28% 17,16%
Taux belge à 10 ans -0,26
Taux allemand à 10 ans -0,61
Taux américain à 10 ans 1,68

Source : Refinitiv Datastream

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne
Geert  Ruysschaert

Votre expert

Geert Ruysschaert Head of Investment Communication
Partagez :
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis