Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Une amorce du rally de fin d'année?
27 NOV

Une amorce du rally de fin d'année?

27-11-2018
Philippe Gijsels – Chief Strategy Officer
Philippe Gijsels
Philippe Gijsels Chief Strategy Officer Profil
Rédigé le 27-11-2018 09:55
Publié le 27-11-2018 09:55
Les marchés-actions sont résolument survendus depuis un certain temps, créant un véritable bouillon de culture pour un rally de fin d'année.

Sommaire

  • Un nouvel espoir de solution pour le budget italien
  • Espérons que le sommet du G-20 ne complique pas tout
  • Mais le plus important : que fait la Fed ?
Après quelques tentatives qui se sont soldées par un échec, les taureaux se sont à nouveau mobilisés hier. Les groupes qui avaient été le plus sévèrement sanctionnés les semaines précédentes, comme les FANG’s et le prix du pétrole, ont signé une vigoureuse progression.

Un nouvel espoir de solution pour le budget italien

L’élément à la base de ce mouvement – disons, le catalyseur – était la dépêche selon laquelle le gouvernement italien aurait consenti à "réexaminer" son budget. Pas de gaieté de cœur, mais peu importe. D’ailleurs, rien ne dit que ce nouvel essai débouchera sur une proposition satisfaisante aux yeux de l’Europe. Quoi qu’il en soit, les propos tenus par Matteo Salvini, et un peu plus tard par Luigi Di Maio, ont redonné aux marchés l’espoir qu’une sorte de compromis puisse encore voir le jour.

Et comme nous l’avons déjà dit, un marché fortement survendu n’a pas besoin de grand-chose et se met même parfois activement en quête d’éléments positifs qui lui permettraient d’amorcer une remontée. Nous verrons dans les prochains jours si cette dynamique géopolitique un peu plus favorable est faite pour durer.

Espérons que le sommet du G-20 ne complique pas tout

Le calendrier est d’ailleurs bien rempli à cet égard, avec notamment vendredi l’ouverture du sommet tant attendu du G-20 lors duquel le président Trump et le président Xi pourraient éventuellement trouver un compromis au sujet du conflit commercial. En attendant, Donald Trump a une nouvelle fois – dans le style typiquement "Art of the deal" qu’on lui connaît – menacé les Chinois d’introduire en janvier les taxes à l’importation annoncées.

Pendant ce temps, Theresa May tente de rallier un maximum de voix à son accord sur le Brexit. La date du vote au parlement britannique est entretemps connue également : le 11 décembre, une date potentiellement historique à retenir dès à présent.

Mais le plus important : que fait la Fed ?

Mais peut-être devrions-nous, au-delà de tous les soucis géopolitiques que nous venons d’évoquer et pour lesquels une solution sera éventuellement encore trouvée, prêter encore davantage d’attention à ce que la Federal Reserve s’apprête à nous dire cette semaine. Mercredi, nous aurons droit à un discours de Jerome Powell, suivi jeudi de la publication du procès-verbal de la dernière réunion.

Il se pourrait que nous y découvrions une confirmation du ballon d’essai lancé précédemment au sujet d’une éventuelle pause qui pourrait être marquée dans le cycle de relèvements des taux au début de l’année prochaine.

Pour notre part, nous sommes en tout cas persuadés que le durcissement de la politique monétaire est l’une des principales causes des difficultés que les bourses rencontrent en ce moment. Si donc la Fed décide de changer son fusil d’épaule, cela pourrait avoir sur les marchés du risque un impact à ne pas sous-estimer…

Chiffres clés du 26/11/2018

Index Clôture +/- Depuis début 2018
Belgique: Bel-20 3475,27 0,98% -12,64%
Europe: Stoxx Europe 600 358,33 1,23% -7,93%
USA: S&P 500 2673,45 1,55% -0,01%
Japon: Nikkei 21812,00 0,76% -4,19%
Chine: Shangai Composite 2575,81 -0,14% -22,11%
Hongkong: Hang Seng 26376,18 1,73% -11,84%
Euro/dollar 1,13 -0,04% -5,57%
Brent pétrole 60,85 3,28% -8,65%
Or 1223,30 0,01% -6,15%
Taux belge à 10 ans 0,81
Taux allemand à 10 ans 0,36
Taux américain à 10 ans 3,07
Source : Thomson Reuters IBES
Partagez :
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis

Votre expert

Philippe Gijsels Chief Strategy Officer