Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Vers une baisse des incertitudes géopolitiques?
14 NOV

Vers une baisse des incertitudes géopolitiques?

14-11-2018
Xavier Timmermans – Investment Strategist
Xavier Timmermans
Xavier Timmermans Investment Strategist Profil
Rédigé le 14-11-2018 09:02
Publié le 14-11-2018 09:02
La baisse des valeurs pétrolières a fait perdre aux indices américains tous leurs gains réalisés suite à l'annonce de la reprise des négociations entre Chinois et Américains.

Sommaire

  • Baisse du pétrole
  • Reprise des négociations sino-américaines
  • Brexit : journée décisive ce mercredi
  • Budget italien inchangé ?
Le prix du baril de pétrole brut a baissé de presque 8% ce mardi, atteignant 55 USD pour le pétrole américain (WTI) et 65 USD pour celui de la Mer du Nord (Brent). Plus tôt dans la journée, cette nouvelle a permis un rebond des bourses asiatiques et européennes malgré le fort recul des valeurs technologiques américaines la veille. Aujourd’hui, Theresa May va tenter de faire accepter à son cabinet gouvernemental le projet d’accord sur le Brexit qui vient d’être finalisé entre les négociateurs britanniques et européens.

Baisse du pétrole

Le prix du baril de Brent a perdu plus de 20 USD depuis son plus haut du mois d’octobre à 86 USD. La spéculation sur une pénurie à l’approche de l’entrée en vigueur des sanctions envers l’Iran début novembre a fait place à des craintes de diminution de la demande suite à un ralentissement de la croissance mondiale. La baisse des devises des pays émergents et la hausse des prix pétroliers en dollar a rendu prohibitifs les prix de l’énergie en devises locales. Or les pays émergents comptent pour trois quarts de la croissance de la demande mondiale.

Le ministre de l’énergie saoudien Khalid al-Falih a déclaré lundi que l’OPEP et les pays associés au cartel avaient conduit une analyse qui montrait la nécessité d’une réduction de l’offre de 1 million de barils par jour pour équilibrer le marché. La réaction du président Trump ne s’est pas fait attendre : il a tweeté sur la nécessité de faire baisser les prix.

Le pétrole est à présent très survendu et devrait rebondir. La rhétorique de l’OPEP est de nature à calmer les marchés. La baisse des coûts de l’énergie est en soi une bonne nouvelle pour l’économie mondiale.

Reprise des négociations sino-américaines

Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison Blanche, a déclaré sur CNBC que les Etats-Unis et la Chine étaient en train de discuter à tous les niveaux du gouvernement. Plus tôt dans la journée, les Chinois avaient fait savoir que Le vice-Premier Liu He préparait la rencontre entre les dirigeants des deux plus grandes économies mondiales à la fin du mois.

Sur la nouvelle, la bourse de Hong Kong a récupéré plus de 2% de pertes mardi matin pour clôturer en positif. Quant aux bourses européennes, elles sont restées toute la journée en positif malgré le fort recul de Wall Street lundi soir.

Brexit : journée décisive ce mercredi

La livre sterling a rebondi après trois jours de baisse sur l’annonce que le Royaume-Uni et l’Union Européenne s’étaient mis d’accord sur un projet d’accord de divorce. Ce mercredi, Theresa May devra faire face à un des moments les plus dangereux de son mandat de Premier Ministre. Faire accepter ce projet d’accord par son cabinet divisé ne sera pas une mince affaire étant donné l’opposition des Conservateurs eurosceptiques.

Budget italien inchangé ?

Le gouvernement italien devait à nouveau soumettre son budget à la Commission Européenne avant ce mardi soir. Le vice Premier Ministre et dirigeant de La Ligue, Matteo Salvini a déclaré à la presse que l’Italie irait de l’avant avec son déficit budgétaire de 2,4%, quoi qu’en pense Bruxelles. Cette déclaration a eu lieu après la clôture des marchés. Reste à voir comment les autorités européennes vont réagir.

Les prochaines heures et jours seront décisifs. Va-t-on enfin vers une baisse des incertitudes qui plombent les marchés depuis de mois ? Ne pas savoir vers quel scénario on s’oriente est parfois plus pénalisant que d’encaisser une mauvaise nouvelle.

Chiffres clés du 13/11/2018

Index Clôture +/- Depuis début 2018
Belgique: Bel-20 3548,61 0,71% -10,79%
Europe: Stoxx Europe 600 364,44 0,67% -6,36%
USA: S&P 500 2722,18 -0,15% 1,82%
Japon: Nikkei 21810,52 -2,06% -4,19%
Chine: Shangai Composite 2654,88 0,93% -19,72%
Hongkong: Hang Seng 25792,87 0,62% -13,79%
Euro/dollar 1,13 0,26% -6,06%
Brent pétrole 66,88 -5,70% 0,41%
Or 1204,26 0,08% -7,61%
Taux belge à 10 ans 0,83
Taux allemand à 10 ans 0,41
Taux américain à 10 ans 3,15
Source : Thomson Reuters IBES
Partagez :
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis