Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
L’hydrogène au cœur de la transition énergétique
Impact investing Suivre Suivre la catégorie
1 SEPT

L’hydrogène au cœur de la transition énergétique

1-9-2020
Valérie de Gheldere – Socially Responsible Investment Specialist
Valérie de Gheldere Socially Responsible Investment Specialist
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Rédigé le 31-8-2020 13:43
Publié le 1-9-2020 05:43
Les débouchés de l’hydrogène sont nombreux, mais la technologie demeure trop polluante et trop coûteuse. Pour pallier ces défauts, l’Europe a décidé de soutenir massivement l’hydrogène vert.
Lire plus tard
Twitter LinkedIn Email Imprimer

Sommaire

  • Pour l’Europe, l’hydrogène est un maillon essentiel de la transition énergétique
  • Il peut remplacer les carburants fossiles et servir à stocker l’électricité verte
  • La production d’hydrogène reste trop polluante à l’heure actuelle
  • L’Europe va encourager la production d’hydrogène vert pour en réduire le coût
  • Ce nouvel écosystème offre des opportunités pour les investisseurs de long terme
Fin juillet, l'Europe a annoncé un plan de relance de 750 milliards d'euros, un plan très ambitieux qui accorde une grande importance aux investissements verts. Pas moins de 30% des dépenses doivent être consacrées à la transition climatique et énergétique. C’est évidemment en lien avec le Pacte vert qui doit permettre à l’Europe d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Pour atteindre cet objectif, les seules énergies renouvelables ne suffiront pas. Afin de parfaire la transition énergétique, l’Europe a annoncé un plan spécifique pour développer la filière de l’hydrogène. Elle estime les besoins entre 180 et 470 milliards d'euros à l’horizon 2050.
L’hydrogène permettrait de résoudre le problème d’intermittence des panneaux solaires ou des éoliennes.

L’hydrogène et la transition énergétique

Les débouchés de l’hydrogène sont nombreux. Toyota, Honda et Hyundai commercialisent déjà des véhicules fonctionnant avec une pile à combustible à hydrogène. Alstom a mis au point un train à hydrogène qui circule actuellement en Allemagne. Le navire Energy Observer fait le tour du monde grâce à l’hydrogène et aux énergies renouvelables.

Le débouché le plus prometteur est le stockage d’énergie. L’hydrogène permettrait de résoudre le problème d’intermittence des panneaux solaires ou des éoliennes. Le surplus d’énergie produit en journée serait converti en hydrogène. Il pourrait ainsi être stocké et utilisé plus tard.

L’hydrogène peut jouer un rôle prépondérant dans la transition énergétique et la réduction des émissions de CO2.
L'hydrogène vert est produit par électrolyse de l'eau et en utilisant uniquement de l’énergie renouvelable.Valérie De Gheldere

De l’hydrogène gris à l’hydrogène vert

L’hydrogène est abondant dans la nature, mais toujours combiné à d’autres molécules comme dans l’eau ou le méthane. Pour obtenir de l’hydrogène pur, il faut casser ces molécules, un procédé énergivore. Actuellement, plus de 95% de la production est réalisée à partir de combustibles fossiles. On parle donc d'hydrogène gris polluant.

L'hydrogène vert par opposition est produit par électrolyse de l'eau et en utilisant uniquement de l’énergie renouvelable. C’est ce processus beaucoup plus écologique que l’Europe veut développer. Les technologies existent comme l’illustre le projet d’usine de production d’hydrogène à partir d’énergie éolienne de Fluxys et Colruyt à Zeebrugge.
C’est tout un écosystème qui va se développer autour de l’hydrogène en s’appuyant sur des partenariats public-privé.Valérie De Gheldere

Baisse des coûts et opportunités

Le principal frein au développement de l’hydrogène vert est son coût. La bonne nouvelle et la raison pour laquelle l’Europe a décidé d’investir massivement, c’est qu’il devrait diminuer. Une baisse de 50% à 60% des coûts est attendue au cours de la prochaine décennie grâce aux économies d’échelle. Cela va transformer les transports et l'industrie, notamment les secteurs de la sidérurgie et de la chimie, principaux consommateurs d’hydrogène.

C’est tout un écosystème qui va se développer autour de l’hydrogène en s’appuyant sur des partenariats public-privé. Les opérateurs de réseaux de gaz et de services aux collectivités devraient en profiter. Pour l’investisseur de long terme, l’hydrogène constitue donc une thématique intéressante.


Retrouvez l’interview intégrale de Valérie De Gheldere sur Canal Z :

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne

Votre expert

Valérie de Gheldere Socially Responsible Investment Specialist
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Partagez :
Lire plus tard
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis

Rejoignez MyExperts

Restez au courant des dernières analyses en matière d'investissement

Déjà inscrit ?

Connectez-vous pour lire l'article.

Pas encore de compte ? S'inscrire