Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Tour du monde des enjeux climatiques
Impact investing Suivre Suivre la catégorie
30 NOV

Tour du monde des enjeux climatiques

30-11-2020
Caroline Palumbo – Investment Communication Manager
Caroline Palumbo
Caroline Palumbo Investment Communication Manager
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Rédigé le 27-11-2020 18:20
Publié le 30-11-2020 06:20
Souvent relégués au second plan, les enjeux régionaux en matière de durabilité sont pourtant cruciaux. Cette série d’articles vous propose un tour du monde de la transition vers une économie durable.
Lire plus tard
Twitter LinkedIn Email Imprimer

Sommaire

  • La question des enjeux de durabilité est souvent abordée par secteur
  • Les spécificités géographiques sont toutefois également déterminantes
  • Cette série d’articles se penchera sur chaque région du monde
  • L’Europe reste la pionnière dans la transition vers une économie durable
Depuis plusieurs années, la prise de conscience climatique et des enjeux de la durabilité s’amplifie. Pour faire avancer la transition, les spécialistes pointent souvent des entreprises ou des secteurs d’activités. Les spécificités géographiques sont ainsi souvent reléguées au second plan. Elles sont pourtant très marquées comme vous pourrez le découvrir tout au long de cette série d’articles. Après ce premier bref tour d’horizon, les prochaines haltes seront l’Europe, l’Amérique du Nord et le Japon. Pour finir ce tour du monde, nous ferons deux escales dans les pays émergents, en Chine et en Inde, les deux pays les plus peuplés du monde.
L’Europe réunit de nombreux ingrédients nécessaires à la transition vers une économie décarbonée.

L’Europe, la pionnière

Pionnière de la lutte contre le changement climatique, l’Europe réunit de nombreux ingrédients nécessaires à la transition vers une économie décarbonée : un marché financier mature, une Commission engagée, un plan de relance durable. Outre l’aspect financier, l’Europe recourt également à la réglementation pour tendre vers la neutralité carbone en 2050. Une taxonomie de la contribution de toutes les activités économiques à la transition climatique verra ainsi progressivement le jour en 2021 et 2022. Cette étape indispensable au déploiement d’une réglementation contraignante permettra aussi à l’investisseur de rééquilibrer son portefeuille.
Joe Biden a promis de réintégrer l’accord de Paris sur le climat rapidement après sa prise de fonction.Caroline Palumbo

États-Unis et Japon : nouveaux acteurs

Les États-Unis soufflent le chaud et le froid en matière de durabilité. Ces dernières années, les États et communautés locales ont pallié l’absence d’engagement de l’administration de Donald Trump en matière de transition énergétique. Par ailleurs, Joe Biden a promis de réintégrer l’accord de Paris sur le climat rapidement après sa prise de fonction.

De l’autre côté du Pacifique, le nouveau Premier ministre japonais Yoshihide Suga a fixé comme objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Peu disert sur les moyens qui seront déployés, il compte sur l’innovation, notamment pour opérer une transition énergétique. Le Japon est en effet le sixième émetteur de gaz à effet de serre au monde à cause, entre autres, de sa dépendance au charbon.

Pays émergents : le génocide climatique

Les pays émergents sont devenus des acteurs économiques de poids en valorisant la richesse de leurs sous-sols (Brésil, Afrique, Russie…) ou l’efficacité de leur main-d’œuvre bon marché (Asie du Sud-Est, Europe de l’Est…). Ces États ont également connu une véritable transformation avec la mondialisation. Certains, comme la Chine, ont pu développer une classe moyenne prospère. D’autres peinent encore à endiguer les famines. Sur le plan économique, le modèle de croissance qui y a émergé reste lourdement carboné et incompatible avec les effets du réchauffement climatique. Comment les pays émergents réussiront-ils le pari de la neutralité carbone et pourquoi les pays développés doivent-ils les y aider ?

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne
Caroline Palumbo

Votre expert

Caroline Palumbo Investment Communication Manager
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Partagez :
Lire plus tard
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis

À lire également dans le dossier "Durabilité"

Voir le dossier

Rejoignez MyExperts

Restez au courant des dernières analyses en matière d'investissement

Déjà inscrit ?

Connectez-vous pour lire l'article.

Pas encore de compte ? S'inscrire