Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Les 4 piliers de votre pension sont-ils solides?
18 JANV

Les 4 piliers de votre pension sont-ils solides?

18-1-2019
Bart Van Poucke – Head of Target Allocation, Benelux & UK
Bart Van Poucke Head of Target Allocation, Benelux & UK Voir tous les experts

À lire également dans le dossier "Epargne"

Voir le dossier
Rédigé le 6-11-2018 08:58
Publié le 18-1-2019 09:00
Pourrez-vous garder le même train de vie à la retraite ? La pension légale ne suffira pas. Vous devez donc épargner durant votre carrière afin de profiter d’une retraite confortable.

Sommaire

  • Le montant de la pension légale est bas et sous pression
  • Vous devez envisager d’autres solutions afin de garder votre train de vie à la retraite
  • L’épargne-pension est une première option fiscalement avantageuse
  • Vous pouvez choisir entre un fonds d’épargne-pension et une assurance épargne-pension
  • En investissant, vous disposerez d’un capital plus important pour la pension
L’épargne-pension individuelle, le troisième pilier, est fiscalement très avantageuse.
Vous avez peut-être déjà calculé le montant de votre future retraite grâce au simulateur du service fédéral des pensions. Pour de nombreux salariés, indépendants et fonctionnaires, le verdict est décevant. La différence entre vos revenus actuels et votre future pension (du premier pilier) peut dépasser 40% pour de nombreux actifs. Le paiement de la pension légale est en effet de plus en plus coûteux pour les finances publiques en raison du vieillissement de la population. Mieux vaut donc prendre les devants afin d’éviter toute mauvaise surprise. Vous bénéficiez peut-être déjà d’une pension complémentaire de votre employeur, le deuxième pilier. L’épargne-pension individuelle, le troisième pilier, est fiscalement très avantageuse.

Assurance ou fonds d’épargne-pension ?

En fonction du montant épargné annuellement, vous recevez une réduction fiscale de 30% (plafond de 960 euros) ou 25% (plafond de 1.230 euros). Vous pouvez opter pour un fonds d’épargne-pension ou une assurance épargne-pension. En investissant dans un fonds d’épargne-pension, vous misez sur les marchés boursiers. Vous profitez d’un rendement potentiel plus élevé, mais supportez aussi un risque supérieur et ne bénéficiez pas de protection du capital. Si vous estimez que le jeu n’en vaut pas/plus la chandelle, vous pouvez souscrire une assurance épargne-pension. Celle-ci vous offre un rendement garanti agrémenté d’éventuelles participations bénéficiaires. Cette plus grande sécurité va de pair avec un rendement plus faible à long terme.
En investissant, vous visez un rendement largement supérieur aux produits d’épargne mais ne devez pas perdre les risques de vue.Bart Van Poucke

N’oubliez pas le quatrième pilier

Les deuxième et troisième piliers peuvent vous assurer un complément appréciable à votre pension légale. Dans bien des cas, il sera toutefois préférable de se constituer un capital supplémentaire en investissant. Naturellement, vous devez au préalable définir votre tolérance aux risques avec votre banquier afin de déterminer votre profil d’investisseur. Avant d’investir, vous devrez également vous constituer une épargne de réserve vous permettant de faire face à tout imprévu. Lorsque vous investissez, vous devez diversifier vos placements afin de répartir les risques. Votre conseiller pourra également vous aider à obtenir un rendement largement supérieur aux produits d’épargne.

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne

Votre expert

Bart Van Poucke Head of Target Allocation, Benelux & UK
Mots-clés : Patrimoine Pension
Partagez :
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis