Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Femmes aux commandes, entreprises performantes!
29 AVR

Femmes aux commandes, entreprises performantes!

29-4-2019
Valérie de Gheldere – Socially Responsible Investment Specialist
Valérie de Gheldere Socially Responsible Investment Specialist Voir tous les experts
Rédigé le 29-4-2019 09:27
Publié le 29-4-2019 06:00
Les entreprises favorisant la diversité des genres au sein de leur management affichent de meilleures performances. Comment les entreprises, la société et les investisseurs peuvent-ils en profiter?

Sommaire

  • Les 25% d’entreprises avec le plus de femmes dirigeantes génèrent 21% de profits en plus
  • Les entreprises avec une direction féminisée ont un rendement de 10,1%, les autres 7,4%
  • Les femmes restent pourtant sous-représentées dans les plus hautes fonctions
  • L’égalité des genres gonflerait l’économie mondiale de 12.000 milliards de dollars
  • Les entreprises et investisseurs durables peuvent faire la différence
Les femmes dans le management font clairement la différence. C’est ce que démontre notamment l’étude réalisée en 2018 par McKinsey. La firme de consultance a comparé les performances du quart des entreprises ayant le management le plus féminisé avec le quart des entreprises comptant le moins de femmes. Résultat : le premier groupe a dégagé des bénéfices 21% supérieurs au second. Leur création de valeur a aussi dépassé de 27% la médiane sectorielle nationale. En 2017, la société de services financiers State Street arrivait à une conclusion assez similaire. Les entreprises avec le plus de dirigeantes affichaient un rendement des fonds propres de 10,1%. Le rendement des entreprises comptant le moins de femmes plafonnait à 7,4%.
Vous pouvez aussi faire la différence en tant qu’investisseur grâce aux placements durables tenant compte de l’égalité des genres.Valérie de Gheldere

À peine 6,3% des CEO sont des femmes

Malgré l’apport déjà démontré des dirigeantes en termes de rendement, les femmes demeurent sous-représentées dans les plus hautes fonctions. En 2018, McKinsey a dénombré 37% de femmes dans les fonctions de management. Plus on s’élève dans la hiérarchie, moins on compte de femmes. Au niveau « C » (CEO, CFO, COO et CIO), on ne compte plus que 21% de femmes. La Commission européenne a recensé à peine 6,3% de femmes parmi les CEO des grandes entreprises cotées.

Les chercheurs avancent différentes causes pour expliquer cette sous-représentation. Comme la croyance que les femmes sont moins ambitieuses et moins résistantes au stress. Le peu de flexibilité horaire offerte par les plus hautes fonctions est aussi épinglé.
McKinsey estime qu’une égalité intégrale des genres gonflerait l’économie mondiale de 12.000 milliards de dollars.

La diversité des genres stimule l’économie

Un meilleur équilibre entre hommes et femmes offre de nombreux avantages. Des points de vue différents, plus de créativité et d’innovation, une meilleure capacité à appréhender les problèmes et les besoins du consommateur. Les femmes prennent moins de risques irréfléchis, ce qui permet de conscientiser les décisions.

McKinsey estime qu’une égalité intégrale des genres gonflerait l’économie mondiale de 12.000 milliards de dollars. Les entreprises peuvent la favoriser, notamment en promouvant l’égalité salariale et en menant des campagnes de conscientisation. Les fonds peuvent aussi y contribuer en proposant des investissements durables tenant compte de l’égalité des genres. Vous pouvez ainsi faire la différence en tant qu’investisseur.

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne

Votre expert

Valérie de Gheldere Socially Responsible Investment Specialist
Partagez :
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis