Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
L’égalité des genres rentable pour les entreprises
Tendances Suivre Suivre la catégorie
22 MARS

L’égalité des genres rentable pour les entreprises

22-3-2022
Guy Janssens – Head of Sustainable and Responsible Investments
Guy Janssens Head of Sustainable and Responsible Investments
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts

À lire également dans le dossier "Women for Investing"

Voir le dossier
Rédigé le 21-3-2022 18:20
Publié le 22-3-2022 07:20
Les hommes et les femmes sont égaux et ont les mêmes droits, mais dans la pratique, les femmes demeurent désavantagées, y compris dans notre pays. Accélérer la réduction des inégalités profitera à tout le monde.
Lire plus tard
Twitter LinkedIn Email Imprimer

Sommaire

  • La Belgique est-elle en avance ou en retard en matière d’égalité des genres ?
  • Les inégalités salariales demeurent trop élevées, surtout au sein du management
  • Un meilleur équilibre hommes-femmes aux postes de direction améliore les performances
  • BNP Paribas Fortis vise 40% de femmes au sein de ses comités de direction d’ici 2025
La Belgique figure à la huitième place de l’indice d’égalité des genres de l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Avec une note de 72,7 sur 100, nous faisons mieux que la moyenne européenne (68). Mais nous sommes en retard par rapport au pays le plus inclusif, à savoir la Suède (83,9). Il y a donc encore beaucoup à faire.

Ces quelques chiffres illustrent clairement les inégalités de genre.
  • Dans le monde, les femmes consacrent en moyenne trois fois plus de temps que les hommes aux tâches ménagères et à la garde des enfants non rémunérées.
  • Dans l'UE, les femmes gagnent en moyenne 14,1% de moins que les hommes. Au niveau du management, cet écart de rémunération atteint 23%.
  • Dans certains secteurs, les femmes sont beaucoup moins bien représentées que les hommes, notamment au niveau des postes à responsabilité. Dans l'UE, l'industrie est le plus à la traîne avec à peine 5% de femmes au sein des conseils d'administration.
  • Le secteur financier obtient les meilleurs résultats en matière d'égalité des genres, avec 13% de femmes dans les conseils d'administration et 30% au niveau des postes à responsabilité. Mais cela reste insuffisant.

Plus de femmes, de meilleurs résultats

Des études montrent que les entreprises plus égalitaires obtiennent de meilleurs résultats dans tous les domaines. Robeco a calculé que les entreprises dont le conseil d’administration compte plus de 20% de femmes génèrent en moyenne un rendement des capitaux propres supérieur à celui des entreprises dont le conseil d'administration compte moins de 10% de femmes. Selon une étude récente de McKinsey, les entreprises appartenant au premier quartile en matière de diversité des genres ont 25% plus de chances d'avoir une rentabilité supérieure à la moyenne que les entreprises du quatrième quartile.

L'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes et des filles constituent le cinquième objectif de développement durable des Nations unies (ODD 5). Il s'agit également d'une question prioritaire en matière d'investissement durable selon les critères ESG, tant sur le plan social que de la bonne gouvernance.
Selon le Forum économique mondial, au rythme actuel, il faudrait encore 135 ans pour combler les inégalités entre hommes et femmes.Guy Janssens

Accélération nécessaire

Les ODD ont été lancés en 2015. Les objectifs, y compris l’égalité des genres, devraient être atteints pour 2030. Des progrès ont certes été réalisés au cours des sept dernières années, mais ils sont beaucoup trop lents. Selon le Forum économique mondial, au rythme actuel, il faudrait encore 135 ans pour combler les inégalités entre hommes et femmes.

C'est pourquoi la journée internationale des femmes de cette année était consacrée à #BreakTheBias : briser les stéréotypes. Il s'agit d'un plaidoyer contre la discrimination et pour la diversité, l'égalité et l'inclusion. Des chiffres concrets comme ceux du premier paragraphe peuvent contribuer à lutter contre les stéréotypes. Tout comme les actions concrètes. Chez BNP Paribas Fortis, l'égalité des genres est une priorité depuis longtemps et nous avons fixé des objectifs concrets. Par exemple, la banque s'est engagée au niveau du groupe à atteindre 40% de femmes au sein du comité de direction d'ici 2025. C'est aussi ça le Positive Banking.

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne

Votre expert

Guy Janssens Head of Sustainable and Responsible Investments
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Partagez :
Lire plus tard
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis

À lire également dans le dossier "Women for Investing"

Voir le dossier

Rejoignez MyExperts

Restez au courant des dernières analyses en matière d'investissement

Déjà inscrit ?

Connectez-vous pour lire l'article.

Pas encore de compte ? S'inscrire