Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Les livres de l’été, deuxième partie
Tendances Suivre Suivre la catégorie
23 AOÛT

Les livres de l’été, deuxième partie

23-8-2022
Philippe Gijsels – Chief Strategy Officer
Philippe Gijsels Chief Strategy Officer
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Rédigé le 22-8-2022 13:34
Publié le 23-8-2022 05:34
La fin des vacances approche et notre pile de livres est probablement bien trop haute. Mais pour ceux qui cherchent encore de l’inspiration, voici sept autres conseils de lecture.
Lire plus tard
Twitter LinkedIn Email Imprimer

Catastrophes d’hier (et d’aujourd’hui)

Commençons avec Global Crisis (également disponible en néerlandais Wereldcrisis) de Geoffrey Parker. Le sous-titre Guerre, changement climatique et catastrophe pourrait tout à fait s’appliquer à la situation actuelle. Il concerne pourtant le 17e siècle. D’environ 1580 jusqu’au pic de 1690, la Terre a connu un petit âge glaciaire. Le climat s'est refroidi d'un degré, et même davantage au plus fort de la période. Cela a engendré des mauvaises récoltes et de nombreux soulèvements et guerres. C'était l'époque de la chute de la dynastie Ming en Chine. Tout au long du 17e siècle, nous n'avons connu que trois années sans guerre. Je ne veux pas jouer les prophètes de malheur, mais il y a suffisamment de parallèles avec notre époque pour lire cet ouvrage avec une attention particulière.
L'un des plus beaux ouvrages sur Voltaire est Passionate Minds: Emilie du Chatelet, Voltaire, and the Great Love Affair of the Enlightenment de David Bodanis.

L’amour à travers les siècles

Ce petit âge glaciaire est considéré par de nombreux historiens comme la passerelle entre la Renaissance et le siècle des Lumières. Des bibliothèques entières ont été écrites sur Voltaire, mais l'un des plus beaux et plus intéressants ouvrages est Passionate Minds: Emilie du Chatelet, Voltaire, and the Great Love Affair of the Enlightenment (Émilie & Voltaire en néerlandais) de David Bodanis. C'est l'histoire de Voltaire et de sa bien-aimée, la très intelligente Émilie du Châtelet. Il s'agit d'un merveilleux portrait de l'une des périodes les plus fascinantes de l'histoire de l’humanité.

Du 18e siècle, nous passons sans transition à 1q84 de Haruki Murakami. Dans cette trilogie glaçante et passionnante, les chemins de Tengo et d'Aomame se croisent. Il est rédacteur fantôme et professeur de mathématiques. Elle est professeure de gymnastique, mais s'adonne aussi à d'autres activités. Ils se retrouvent dans un monde parallèle comme seul Murakami peut le concevoir. Une trilogie à dévorer.
Les histoires que nous racontons sont les mêmes vieilles histoires, encore et encore. C'est la thèse centrale de Joseph Campbell dans "Puissance du mythe".Philippe Gijsels

Le voyage est une histoire

La pandémie a renforcé l’envie de laisser derrière soi ce qui est familier et d'explorer l'inconnu. Mais elle nous a aussi appris à mieux voyager dans nos têtes et à travers des portails entre les mondes réels et virtuels. Des portails que nous pouvons notamment appeler « livres ». Cees Nooteboom est un guide fantastique, nous faisant découvrir les petites histoires de la grande Histoire. Dans Venise: Le lion, la ville et l'eau, il nous emmène dans un labyrinthe de chemins cachés, de portes fermées et d'innombrables canaux.

Le voyage, qu'il soit physique ou mental, est à lui seul une histoire. Et d'une certaine manière, les histoires que nous racontons sont les mêmes vieilles histoires, encore et encore. C'est la thèse centrale de Joseph Campbell dans Puissance du mythe. Quiconque aime les histoires (ou pas) pourra certainement trouver sa voie sur le chemin que l'auteur nous trace à travers l'histoire humaine (des mythes).
Les défis géopolitiques, technologiques et climatiques actuels pourraient servir de catalyseurs à une nouvelle coopération mondiale renforcée.Philippe Gijsels

Pessimiste ou optimiste ?

Alors que nous vivons toujours dans un environnement très complexe, consultons deux poids lourds de la géopolitique pour finir.

Lire Disunited Nations de Peter Zeihan ne vous procurera certainement pas un sentiment de bonheur. Mais ce livre fourmille d’informations qui vous permettront de prendre de meilleures décisions d'investissement. Par exemple, quels pays profiteront des (dés)équilibres géopolitiques actuels ?

The Power of Crisis de Ian Bremmer nous emmène sur des chemins similaires, mais avec une approche résolument plus optimiste. Les défis géopolitiques, technologiques et climatiques actuels pourraient servir de catalyseurs à une nouvelle coopération mondiale renforcée. Pour citer Winston Churchill : « je suis un optimiste, il n'apparaît pas très utile d'être quoi que ce soit d'autre ». Mais nous garderons sa biographie et l'histoire des îles britanniques pour d’autres conseils de lecture.

Cette lecture vous a-t-elle plu?

Retrouvez d’autres articles au travers de nos Newsletters quotidiennes et hebdomadaires

Je m’abonne

Votre expert

Philippe Gijsels Chief Strategy Officer
Suivre Suivre l'expert
Voir tous les experts
Partagez :
Lire plus tard
Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis

Rejoignez MyExperts

Restez au courant des dernières analyses en matière d'investissement

Déjà inscrit ?

Connectez-vous pour lire l'article.

Pas encore de compte ? S'inscrire