Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Épargner pour sa pension en tant qu’indépendant
4 JANV

Épargner pour sa pension en tant qu’indépendant

4-1-2019
Eric Vanbrusselen – Director Business Development Life Insurance
Eric Vanbrusselen Director Business Development Life Insurance Voir tous les experts
Rédigé le 3-1-2019 15:20
Publié le 4-1-2019 09:00
Les 450.000 indépendants en personne physique actifs en Belgique disposent d’une nouvelle forme d’épargne pour la pension. En cotisant en 2018, vous profitez d’une réduction d’impôts en 2019.

Sommaire

  • La convention de pension pour travailleur indépendant (CPTI) a été lancée en 2018
  • Elle complète avantageusement la pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI)
  • Les versements à une CPTI vous donnent droit à une réduction d’impôts de 30 %
  • La taxe sur le capital à l’échéance est de 10 %
  • Vous pouvez combiner la CPTI avec la PLCI, l’épargne-pension et l’épargne à long terme

Vous êtes indépendant en personne physique ? Jusqu’il y a peu, vous n’aviez que peu d’options pour épargner pour votre pension. Seule la pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) s’adressait spécifiquement aux indépendants. Cette formule d’épargne est de plus assez restrictive en raison de la limitation à 8,17 % du revenu de référence (avec un plafond annuel de 3.187,04 euros en 2018).

L’engagement individuel de pension (EIP) est réservé aux indépendants en société. Cette lacune est désormais comblée par la convention de pension pour travailleur indépendant (CPTI).

 La PLCI est à privilégier si vous n’avez pas encore de formule d’épargne pour votre pension. Elle est en effet plus avantageuse fiscalement.

D’abord la PLCI

Cette nouvelle CPTI présente d’importantes similitudes avec l’EIP. Le montant maximum déductible est calculé sur la base de la règle des 80 %. Cela signifie que la somme de votre pension légale et de votre pension complémentaire ne peut excéder 80 % de votre revenu moyen des trois dernières années.

La CPTI intéressera ainsi surtout les indépendants dont le revenu est supérieur à 30.000 euros. Si votre revenu est inférieur à ce montant, vous atteindrez rapidement le plafond de la règle des 80 % avec la PLCI. Cette dernière est à privilégier si vous n’avez pas encore de formule d’épargne pour votre pension. Elle est en effet plus avantageuse fiscalement.

Les primes versées dans le cadre d’une CPTI vous donnent droit à une réduction d’impôts de 30 %.Eric Vanbrusselen 

En combinaison avec l’épargne-pension

Les primes versées dans le cadre d’une CPTI vous donnent droit à une réduction d’impôts de 30 %. Revers de la médaille : le capital final sera grevé d’une taxe de 10 % à la retraite (éventuellement anticipée) ou en cas de décès.

Vous souhaitez épargner davantage pour votre pension ? Combinez la PLCI et la CPTI avec une épargne-pension. Une épargne à long terme est aussi envisageable en fonction de la déduction de votre crédit hypothécaire.

Dans le cadre de l’épargne-pension, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 30 % jusqu’à 960 euros de versements annuels et de 25 % jusqu’à 1.230 euros. Pour l’épargne à long terme, la réduction d’impôts s’élève à 30 %.

La taxe finale est de 8 % pour l’épargne-pension et 10 % pour l’épargne à long terme.

Votre expert

Eric Vanbrusselen Director Business Development Life Insurance
Voir tous les experts
Mots-clés : Patrimoine Pension
Partagez :

Les informations et opinions reprises dans la présente lettre sont des commentaires à caractère purement informatif. Elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme des avis ou des recommandations d'ordre fiscal, juridique ou autre. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Nous vous invitons à prendre contact avec votre conseiller avant de prendre toute décision se fondant directement ou indirectement sur les informations contenues dans cette lettre. Les présentes conditions générales bancaires constituent le cadre global de la relation conventionnelle qui unit BNP Paribas Fortis SA (établissement de crédit dont le siège social est établi à 1000 Bruxelles, Montagne du Parc 3 - T.V.A. BE 0403.199.702 – RPM Bruxelles, soumis au contrôle prudentiel de la Banque nationale de Belgique, Boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles et du contrôle de l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA), rue du Congrès 12-14, 1000 Bruxelles en matière de protection des investisseurs et des consommateurs et inscrit comme agent d'assurances sous le n° FSMA 25879 A) à ses clients.