Menu
Priority Banking
Private Banking
Wealth Management
La banque d'un monde qui change
Ericsson: position plus forte en 5G pour les entreprises
Actions Suivre Suivre la catégorie
25 E-month-09

Ericsson: position plus forte en 5G pour les entreprises

25-9-2020
Rudy De Groodt – Senior Equity Specialist
Rudy De Groodt Senior Equity Specialist
Suivre Suivre l'expert
E-See All Experts Page
E-Created at 25-9-2020 10:01
E-Published at 25-9-2020 11:07
Le producteur de réseaux suédois Ericsson rachète pour 1,1 milliard USD le groupe américain Cradlepoint, qui déploie ses activités dans les solutions réseau sans fil destinées aux entreprises.
Cette opération stratégique rend encore plus prometteur le trajet de croissance pour les années à venir, qui en valait déjà largement la peine, et ce sans compromettre les objectifs en termes de marge ni pour 2020 ni pour 2022. Dans le sillage de la récente correction du complexe technologique, combinée à une légère révision à la hausse de l’objectif de cours pour les 12 mois à venir – de 110 à 115 SEK par action –, nous portons de Conserver à Acheter notre recommandation pour ce pari à long terme sur la technologie 5G. L’entreprise est en effet un acteur crucial dans le segment des réseaux, non seulement à l’ère du coronavirus mais aussi au-delà.

Grâce à ses fondamentaux solides, Ericsson reste notre pari favori sur le déploiement de la technologie 5G en Europe dans le cadre de la connectivité intelligente. Bien que le cours ait plus que doublé au cours des 3 dernières années, nous jugeons toujours la valorisation intéressante, en particulier à la lumière de la vague d’investissements attendue pour le déploiement de la technologie 5G et de la position désormais renforcée dans le segment des applications 5G destinées aux entreprises.

Dans le sillage de la récente correction du complexe technologique, combinée à une légère révision à la hausse de l’objectif de cours pour les 12 mois à venir – de 110 à 115 SEK par action –, nous portons notre recommandation de Conserver à Acheter. Ce nouvel objectif de cours, qui reste conservateur, repose sur 10x le bénéfice opérationnel de 2022, ce qui se situe au milieu de la fourchette historique. Si le groupe atteint comme nous le pensons les objectifs qu’il s’est fixés pour 2022, le cours pourra encore progresser allègrement.

Enfin, l’investisseur bénéficie pour ainsi dire gratuitement d’une série de catalyseurs potentiels :
  1. La vente de la filiale non essentielle iConnectiv, qui pourrait rapporter 2 milliards USD, et un désinvestissement des activités restantes dans le segment des médias ;
  2. La renégociation, à de meilleures conditions, de contrats de licence cruciaux avec Apple et Samsung ;
  3. La conquête de nouvelles parts de marché aux dépens de Nokia et surtout d’Huawei;
  4. Un revirement fructueux de la division Digital Services en 2021 ;
  5. De fortes augmentations des dividendes et le lancement d’un programme de rachat d’actions propres ;
  6. Des fusions et acquisitions impliquant l’entreprise elle-même.
Les principaux risques résident dans une reprise plus lente que prévu du marché des réseaux, une concurrence accrue, une pression sur les marges et des effets négatifs des taux de change.
Sources : BNP Paribas Wealth Management, Thomson Reuters IBES, Morningstar, Exane
Societé Évolution de la recommandation sur les 12 derniers mois Date
Ericsson De Hold à Buy 22.09.2020
De Buy à Hold 16.07.2020

E-article mailing cta text

E-article mailing cta title

E-mailing CTA btn

E-Your expert

Rudy De Groodt Senior Equity Specialist
Suivre Suivre l'expert
E-See All Experts Page
E-Taxonomy Actions
E-Share
Lire plus tard
E-Disclaimer Actions Text

E-Join invest news

E-JoinText

E-Already member

E-Already member text

E-No account yet E-ButtonSubscribe